“J'accepte la capitulation de Zepes Endou. Le vainqueur est Arnos Voldigod.”

Avec ces mots, la chouette fit disparaître la barrière.
C’est étrange. Mon nom a été déclaré, mais personne n’y a réagi.
Est-ce parce qu’il y a eu tellement de gens avec mon nom par le passé, que ça en est devenu banal ?
Ce serait gênant si je devenais trop célèbre, mais je veux aussi prouver mes capacités.

“C’était un bon combat.”

Je tendis la main à Zepes et le félicitai, mais son corps remuait et tremblait comme s'il était effrayé.

“Bâ-bâtard ! Arrête de me regarder de haut ! Je m’en souviendrais !!”

Zepes se sauva en criant cette réplique, comme le ferait un sous-fifre.
Mmh. Une fois qu'un combat est terminé, il ne devrait y avoir aucune rancune. Pourquoi est-il si furieux ?
Il a certainement échoué à cause de moi, pour autant je ne l'ai pas tué. Ne peut-il pas juste réitérer l’essai l'année prochaine ?
Il rentrera chez lui en bonne santé et reviendra me combattre à nouveau. À l'ère des mythes, de nombreux démons ont trouvé le bonheur et ont versé des larmes de gratitude dans ce lieu.

“Après une pause de dix minutes, vous allez affronter un autre adversaire.”

“Inutile.”

Je n’ai pas besoin de cette pause. Le combat d’avant n’était même pas un échauffement. Je risque d'être plus fatigué par tant de temps libre que par un combat..
J'ai encore 4 personnes à combattre. J'espère qu'ils ne seront pas tous des amuses-gueules.

“En accord avec la proposition d'Arnos Voldigod, la pause sera supprimée.”

À ce moment, je sentis un flux de pouvoir magique provenant du chemin avec lequel Zepes
s'était échappé.

“Aaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrgh !!”

Un cri résonna dans le couloir puis un démon aux longs cheveux apparu. Son front était plissé et son visage avait l'air nerveux.

La source du cri devint alors apparente. Il traînait Zepes par la gorge.

“Mon-mon frère… J'ai eu tort… Je vous en conjure, accordez-moi votre pardon. La
prochaine fois, je vais assurément…..”

“Effronté.”

Le démons aux longs cheveux écrasa sa gorge. Se faisant des particules magiques se rassemblèrent et une lumière noire brûla entièrement le corps de Zepes.

“Aaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrgh !!”

Zepes vira immédiatement à l'état de fumée.
Le démon aux cheveux longs le balança comme une vulgaire chaussure et marcha vers moi.

“Je vois que tu t’es bien occupé de mon petit frère.”

Je vois. C’est le grand frère de Zepes. Il semble être un meilleur adversaire que Zepes.

“Tu veux venger ton petit frère ? Quelle belle histoire.”

“Être vaincu par un bâtard. Il a apporté la honte à notre lignée. L'aider à mourir est la seule compassion que je puisse lui offrir.”

Suis-je un bâtard ?
Eh bien. Pas la peine de s'énerver. Je suppose que je suis un bâtard, mais comme je suis un descendant de moi-même, tout va bien, non ?
C'est plutôt drôle en fait. Je me sens comme une mère qui regarde la dispute entre ses deux fils.

“Les frères ne devraient-ils pas s'entraider ?”

“Que tu es naïf. Le pouvoir est tout dans les familles du roi démon.”

Allons bon. Qui est le plus naïf entre nous deux ? Je ne veux cependant pas gâcher leur plaisir. Mais ce que je dirai, c'est qu'il est stupide de tuer ses propres alliés. Si vous le faisiez à l'aire des mythes, vous ne vivriez sûrement pas longtemps.

“Tu ne sembles pas comprendre ce qu'est le pouvoir.”

“Quel ennuyeux sens de la justice tu as en utilisant une magie aussi grandiose que la résurrection simplement pour faire abandonner quelqu'un. Tout est réglé si tu les tues.”

Pendant qu'il parlait, je jetais un regard intéressé vers les spectateurs.
Je vois. Là-bas ? Sur les sièges de la troisième rangée, il y a des démons sans uniforme. Ils doivent également être des candidats. Mon prochain adversaire est-il là-bas ?
Cela n'a pas de sens. J'étais dans la rangée F mais je suis passé directement dans l'arène et j'ai commencé mon examen pratique subitement. Je n'ai pas eu l'occasion d'aller dans les sièges du public.

“Apparemment, tu ne le sais pas. Nous, la tribu du Roi Démon, sommes des sang purs.
Nous sommes de la royauté et en tant que tels, nous pouvons choisir nos adversaires. Nous sommes traités différemment de vous, bâtards, qui êtes de sang impur.”

Hmm. Cette lettre d'invitation a dû nous classer en fonction de la proportion de sang pur que nous avons. Je ne sais pas qui l'a inventée, mais c'est hilarant.
Mon pouvoir se moque de savoir à quel point votre sang est mélangé. Il n'a rien à voir avec la pureté du sang dont vous héritez.
Pourquoi feraient-ils quelque chose d'aussi stupide ? C'est comme essayer de me tuer avant que je ne me réincarne.
Premièrement, l'idée que le sang pur est fort et que le sang mêlé est faible est fondamentalement erronée. Il suffit d'une seule goutte de sang du roi démon pour montrer que ce raisonnement est stupide.
Je suis stupéfait que quelque chose d'aussi basique n'ait pas encore été compris.

“Tu sembles enfin avoir compris ta propre place.”

“Non, pas vraiment. Je ne me soucie pas de choses aussi triviales.”

Bam La tempe de l'homme se contracta.

“... De choses aussi triviales…Quoi ?”
“Oui, triviales. Parce qu'il était fort, on l'appelait le roi des démons sans sa permission. Sang pur ? Sa position ? Ha. Ne me fais pas rire.”

Le visage du démon aux cheveux longs se déforma devant mes railleries.
Tu es peut-être mon descendant direct, mais ta fierté est très ennuyeuse.

“Je me moque qu'une classe privilégiée ait été créée en particulier. Une telle chose a toujours existé, cependant, le roi démon est quelqu'un qui surpasse toutes les lois et l'autorité par son propre pouvoir et force les autres à le reconnaître. Il ne doit pas être transmis comme un privilège à la progéniture.”

Les yeux du démon aux cheveux longs étaient maintenant assoiffés de sang à cause de la
façon par laquelle je lui parlais.

“Ce que tu viens de dire, ce n'est qu'ignorer les grands exploits du fondateur et critiquer la royauté, ce qui est dorénavant ton péché. Ce grand empereur démoniaque Liorg Endou te condamnera à mort.”

“En quoi ai-je ignoré mes propres exploits quand j'ai parlé ?”

“…..Quoi ?”

“Ta perception est vraiment médiocre. Je suis le fondateur.”

La haine monta dans les yeux de Liorg et me lança un regard.

“Bâtard. Sais-tu seulement ce que tu affirmes ?”

“Bien sûr, je le sais. Je t'ai dit qui je suis.”

Liorg a crié alors qu'il atteignait les limites de sa patience.

“Cette attitude désinvolte qui consiste à te déclarer le fondateur, est un manque de respect qui te mènera 10 000 fois à la mort !!”

“Je ne comprends pas. Tu penses que le roi démon va se réincarner mais qu'il va être tellement bête qu'il ne captera pas qu'il est le roi démon?”

“Ferme-là ! Mettre en doute les sept familles royales démoniaques est un grave péché !!”

Les sept familles royales démoniaques. Un autre étrange pseudonyme est apparu. Je ferais bien de vérifier ça.

“Ce que tu dis manque de précision mais je ne t'en tiendrai pas rigueur, car le roi démon n'est pas quelqu’un qui fait ses preuves par des mots.”

“Toi !! Tu te moques encore des sept familles royales démoniaques !!”

Ce n'en était pas du tout mon intention. Ce type est vraiment gênant.

“Bien. Dépêchons-nous. Je vais apprendre à ton corps que je suis le fondateur.”
Je l'avais provoqué et me demandais s'il allait me sauter dessus tout de suite, mais à ma grande surprise, il a levé les yeux vers les sièges des spectateurs.

“Montrez à ce type ce qui arrive aux personnes qui critiquent la royauté.”

Pendant qu'il parlait, 3 démons se levèrent de leur sièges et sautèrent dans l'arène.

“Hmm. Cela vous convient-il ? Devriez-vous vraiment faire cela en plein examen d'entrée ?”
Liorg m'a répondu sur un ton de voix normal.

“As-tu perdu ton sang-froid ? C'est un examen d'entrée reconnu. Ce serait dommage de devoir les vaincre un par un. Gagnons du temps et évitons ces efforts. Peut-être que cela prouvera qui est le fondateur.”

L'arbitre hibou qui volait au-dessus ne signala pas qu'il s'agissait d'une violation du règlement.
Je vois. Cela doit aussi être un de leurs privilèges. Je suppose que le pouvoir de la royauté signifie que je ne peux passer que par ce moyen.

“Au sujet de ces quatres personnes.”

“Il est trop tard maintenant. Il ne te reste plus qu'à regretter tes propres remarques et à mourir.”

“Non, tu te méprends. Il n'y en a pas assez."

L'expression de Liorg devint sinistre.

“Quoi ?”

“Je suis en train de dire que ces amuses-gueules ne sont pas suffisant pour prouver que je suis le fondateur. Fais venir tout le monde ici et aligne-les.”

“Bâtard...”

Liorg n'a même pas eu besoin de les commander. Les démons qui regardaient la scène ont commencé à sauter les uns après les autres.
Je suppose qu'ils sont tous de sang pur, car tous ceux qui me regardent ont l'air insatisfaits.
Je suppose qu'il y en a environ 80.

“On dit souvent que la bouche est la source du malheur.”

“Bon sang. Il y en a trop. Je n'ai pas besoin de sacrifier 80 personnes.”

Liorg a commencé à froncer les sourcils, puis il a semblé changer d'avis et a ri.

“Même si tu es une personne révoltante qui prétend être le fondateur, si nous te détruisons unilatéralement, le nom des familles royales sera terni. Nous ne ferons rien pendant les 10 premières secondes, alors utilise ce temps à bon escient et prépare une puissante magie.”

“Oh. Tu as acquis une confiance sans limite au fur et à mesure que le nombre de tes alliés augmentait. Tu ne devrais pas mépriser les autres.”

Il y a peu, Liorg était furieux, mais maintenant il rit. Est-ce parce qu'il a une supériorité numérique ?

“As-tu vraiment le temps de parler ? Plusieurs secondes se sont déjà écoulées.”
Liorg parlait comme s'il avait déjà gagné. Je ne pu m'empêcher de rire.

“Kukuku. Hahaha.”

“Qu'est-ce qui est si drôle ? Es-tu devenu fou de peur ?”

“Tu n'as toujours pas remarqué ? Utilise tes yeux démoniaques.”

Les yeux démoniaques sont des yeux qui peuvent voir le pouvoir magique.
Dès que je lui ai dit. Liorg a enfin vu le flux magique en mettant de la magie dans ses yeux, il a été surpris.
A-t-il enfin remarqué que son propre pouvoir magique devenait incontrôlable ?
Les démons qui m'entouraient ont fait entendre de fortes voix qui en étaient presque des cris.

“Qu’est-ce, qu’est-ce que c’est que ça ! Mon pouvoir magique est……”

“Impossible...Il n'a pas déployé une seule formation magique... C'est... Arrête !!”

“Ce type... 80 personnes des familles royales... En même temps....... !!”

“Qu’est-ce..., qu’est-ce que tu as fait ? Que diable as-tu fait !!”

Allons bon, être si inculte à ce sujet.

“Hé. Tu ferais mieux de prendre le contrôle de ton pouvoir magique rapidement. Sinon...”

Les visages des démons qui m'entouraient ont pris une couleur bleu foncé. Ils ont
désespérément essayé de contrôler leur pouvoir magique, mais ils s'y étaient pris trop tardivement.

“Vous allez mourir.”

À ce moment, un vacarme retentit. Les 80 personnes qui ont sauté dans l'arène ont explosé comme une poudrière qui avait été mise en feu.